mouches.org

site d'un pêcheur à la mouche



La fourmi en Foam

 

par raymond fischbach

je vous livre ici une manière personnelle de monter une imitation de cet insecte.


fiche technique

hameçon : pour mouche sèche, tige moyenne, n° 18
soie de montage : noire, assez grosse pour éviter de couper la bandelette de foam
corps : foam noir
collerette : hackles de coq grizzly

procédé de montage :

Fixer la soie de montage à l’œillet et l’enrouler jusqu’à la courbure en emprisonnant au passage une bandelette de foam de 2 mm d’épaisseur. Descendre légèrement sur la courbure.
Revenir au premier tiers avec la soie de montage.
Basculer la bandelette de foam vers l’avant et la fixer avec la soie de montage.
Revenir à l’œillet avec la soie de montage.
Basculer à nouveau la bandelette de foam vers l'avant et la fixer avec la soie de montage.
Par un seul passage sous l'hameçon, revenir derrière la tête.
Basculer à nouveau la bandelette de foam mais, cette fois, vers l’arrière et la fixer avec la soie de montage.
Couper l’excédent de foam.
Cette manière de procéder permet de faire une tête très volumineuse.
Fixer un hackle grizzly derrière la tête.
Enrouler le hackle 3 ou 4 tours en fonction de la qualité du hackle.
lL fixer avec la soie de montage et couper l’excédent.
Mettre une goutte de vernis pour consolider.
Recouper les fibres du hackle sur le dessous de la mouche.
Le hackle grizzly permet, grâce à ses parties blanches, de voir la mouche sur l’eau. Par contre, les parties noires permettent d’imiter les pattes de l’insecte.

remarques

Vous pouvez évidemment choisir d’autres couleurs (rouge, beige), mais ma prédilection va vers la fourmi noire. Si vous avez la (mal)chance d’avoir des nids de fourmis à la maison et, si vous voyez une éclosion, prenez votre canne et vos imitations puis … allez pêcher !